JEAN PAUL BELMONDO, enfant du pays d’Allanche

Jean-Paul Belmondo, dans sa biographie Mille Vies valent mieux qu’une, aux éditions Fayard, se fait ambassadeur du Cantal pour évoquer son passage à Allanche dans sa jeunesse quand une faiblesse aux poumons lui avait été diagnostiqué.

Jean-Paul Belmondo résume son plaisant passage, dans ce livre, par « En bref, tout est bon dans le cantal. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *